Défiler

Choisir un CMS

Choisir un CMS




Dans cet article, l'agence EWM va essayer de définir une méthode pour choisir un système de gestion de contenu web adapté à nos besoins.

Définir les besoins


Tous ceux qui lisent mes articles ont déjà compris. Rien ne commence, à mon avis, sans analyse et formalisation préalable des besoins. Une visite de tous ceux qui sont impliqués dans la gestion du site, sous divers aspects (graphisme, développement, contenu, publicités). À la fin de cette phase, nous devons avoir :

  •     un document d'analyse décrivant nos besoins ;
  •     une liste de contrôle des caractéristiques qui nous intéressent, à court et moyen/long terme ;
  •     budget disponible à l'achat ;
  •     les besoins et le budget pour la formation à l'administration du système et pour les auteurs du contenu


Examinons quelques points à considérer.

Combien d'opérateurs géreront le contenu ?


Une seule personne gère-t-elle les contenus ou ceux-ci peuvent-ils être insérés par plusieurs opérateurs ? Travailleront-ils dans le même bureau ou seront-ils des journalistes travaillant à domicile ? Le contenu sera-t-il inséré directement par l'administrateur du site ?

Les réponses à ces questions permettent de comprendre si nous avons besoin d'un CMS qui assure un contrôle d'accès et une gestion sophistiquée de la sécurité.

Le niveau atteint par la direction peut faire la différence de prix entre les différents CMS.

Quel est le niveau informatique des gestionnaires de contenu ?


Le choix d'un CMS très sophistiqué, mais difficile à gérer, peut rendre difficile le démarrage du projet et la maintenance ultérieure du contenu. Il est donc nécessaire de choisir un système qui soit réellement à la portée des capacités informatiques du personnel qui sera alors chargé de l'insertion du contenu.

Il est important de ne pas tenir pour acquis que certaines connaissances sont désormais acquises. De nombreux cadres n'ont pas une culture informatique aussi forte qu'on pourrait le croire. Nous ne pouvons pas, en revanche, penser que quelqu'un va prendre en charge l'insertion à leur place. Sinon, nous retomberions dans la situation dont nous essayons de nous sortir avec l'achat de CMS. La personne responsable du contenu doit l'insérer directement.

Un CMS flexible qui permet l'insertion de bannières, de liens, de publicités et de textes à différents niveaux de profondeur, peut effrayer ceux qui doivent insérer de simples articles ou des fiches techniques ou commerciales.

Capacités de l'éditeur


Avons-nous besoin d'un contenu purement textuel ou avons-nous besoin de graphiques sophistiqués, d'effets et de code HTML en ligne ? C'est précisément sur l'éditeur, en fait, qu'il y a de nombreuses différences entre les différents CMS.

De nombreux CMS autorisent l'échappatoire de l'éditeur HTML externe, mais nous devons nous occuper de nos auteurs. Ils ne connaissent pas toujours les systèmes de production de pages web ou de html. Dans certains cas, un éditeur plus simple et intégré, mais avec des boutons de génération spéciaux, pourrait donc être plus adapté, même s'il est limité.

Sur quel système d'exploitation le site est-il hébergé ?


Pensons, bien sûr, à la structure informatique qui accueillera le système. En particulier, MySql fonctionne sous Linux, le serveur Sql a besoin d'un système d'exploitation. Windows, Windows, Linux, Unix sont bien pour Oracle.

Les mêmes considérations s'appliquent au moteur du CMS. Selon le système d'exploitation du serveur web, nous devrons choisir ASP, PHP ou d'autres langages.

Contenu pour un site ou un réseau ?


Avons-nous un ou plusieurs sites ? Le CMS devra-t-il gérer le contenu de l'un d'entre eux ou de l'ensemble du réseau ?

Dans le cas d'un réseau, en effet, vous devez choisir un CMS qui vous permet de gérer les critères de visibilité du contenu. Vous devez pouvoir indiquer quel contenu est destiné à un site et quel contenu est commun à l'ensemble du réseau. Il doit être possible d'indiquer les sections où se trouvent les contenus et, éventuellement, d'intervenir sur la structure des sections elles-mêmes.

Dois-je être capable de gérer des bannières et des liens ?


Avons-nous besoin du CMS pour les contenus textuels ou devrions-nous également être en mesure de gérer les bannières, les liens vers d'autres sites et les publicités ? Pour les bannières, faut-il pouvoir indiquer sur quelles pages elles doivent se terminer ou un système de rotation avec peu de possibilités d'intervention est-il suffisant ?

Les systèmes avancés permettent tout cela, mais les coûts augmentent et nous devons établir s'il s'agit d'une option ou si elle est vraiment vitale.

Conclusion


Définissez les besoins et préparez une liste de contrôle, mettez-vous au travail ou faîtes appel à l'agence EWM de Genève.

Recherchez sur Internet les CMS les plus courants, téléchargez les démos et préparez-vous à un travail intense ou faîtes appel à EWM...

 

 

 

 
Call us